Naître femme en Afghanistan

Avant-hier, je suis tombée sur une nouvelle qui m’a rendue vraiment très triste.

Voici une petite mise en situation: « Le Parlement afghan n’est pas parvenu, samedi 18 mai, à faire adopter une loi visant à interdire les violences à l’encontre des femmes, un nouveau coup porté à la cause des femmes dans ce pays musulman conservateur, depuis le renversement des talibans à la fin de 2001.»

Image

Source: lemonde.fr

Je me suis alors questionné sur ces femmes, qui vivent dans un contexte particulier depuis bien longtemps.

Afin d’expliquer de manière assez simple et courte, je vais remonter seulement dans les années où l’Afghanistan était sous l’occupation soviétique. C’est d’ailleurs à partir de ce moment, que la condition des femmes s’est détérioré de manière drastique. Dans le début des années 1990, rien n’allait en s’améliorant avec la guerre civile. En 1996, les droits des femmes ont encore diminués lorsque les Talibans se sont emparés du pouvoir. Avec la prise de pouvoir par les Talibans, celles-ci se sont vues encore plus brimées( plus de droit à l’éducation ni de travailler). Ce qui est comique et triste à la fois, c’est que pendant tout ce temps, pratiquement personne ne s’était soucié des nombreuses injustices dont elles étaient victimes, de toute la violence… La communauté internationale a commencée à s’en soucier seulement en 2001 avec les attentats… Il faut comprendre que l’Afghanistan possède un climat économique, politique et social très instable, ce qui ne favorise pas l’égalité homme-femme. De plus, nous pouvons mentionner le fait que c’est une société qui a toujours été gouverné par un État central faible( très) soumis au « diktats des tribus». Culturellement parlant, il y a toujours eu un grand fossé entre homme-femme( beaucoup de violence et de discrimination.)

Certains spécialistes affirment que les conditions sont meilleures depuis la chute des talibans, d’autres le contraire. Le texte qui va suivre, concerne les conditions féminines, APRÈS la chute des Talibans, vous pourrez donc en juger par vous-même…

Voici quelques chiffres  tirés du: Rapport sur le développement humain en Afghanistan (en 2007), qui sont assez parlant sur les grandes disparités entre hommes et femmes.

– En moyenne les femmes afghanes vivent 42 ans ( 20 ans de – que la moyenne mondiale). Majoritairement sur la planète, les femmes vivent plus longtemps que les hommes mais pas  là. Les femmes ont le plus haut taux de fertilité au monde ( 6,6). Les femmes peuvent donc rarement poursuivent leurs études, etc.

– Pour les femmes, il y a un taux d’alphabétisation de 12.6%. Pour les hommes, de 32,4%.

– Les femmes afghanes ont très peu de chances de travailler en dehors du foyer familial. Elles vont très souvent travailler à la maison, soigner les bêtes, s’occuper de l’agriculture et comme vous pouvez le constater, ce n’est jamais du travail rémunéré. Cela est entre autre dût au grand conservatisme.

– Toujours d’après le: Rapport sur le développement humain en Afghanistan, la violence faite aux femmes aurait atteint et je cite: « des proportions épidémiques» ( en 2007). À titre d’exemple, nous pouvons mentionner: les agressions sexuelles, les viols conjugaux, la violence physique et psychologique, les mariages forcés ou précoces, l’auto-immolation, privation de soins, malnutrition, etc.

– Si les femmes afghanes n’ont jamais pu dénoncer leurs agresseurs, ni la violence dont elles ont été victimes, c’est particulièrement à cause des institutions officielles( ou non) du pays. En effet, on y retrouve un taux de discrimination des sexes TRÈS élevé. Les femmes n’ont tout simplement pratiquement pas accès à la justice.

– Nous pouvons aussi mentionner le fait qu’elles sont SOUS-REPRÉSENTÉES dans le système judiciaire.

– En 2004, dans un article de la constitution ont affirmait que tous les afghans  hommes ou femmes, avaient des droits ÉGAUX. Par contre (évidemment), dans un autre article on y dit qu’aucune lois ne peut empiéter sur les principes religieux islamiques…( voilà le problème).

– Une question se pose, est-il possible de concilier droits des femmes et charia? ( En fait, est-il possible de concilier droits humains en général et charia?)

– Bien que les femmes soit admises en politique, il est assez prévisible qu’elles n’ont aucunement les mêmes pouvoir et la même représentation que les hommes.

Source: http://www.parl.gc.ca/content/lop/researchpublications/prb0734-f.pdf

Suite à ce petit historique et faits principaux, je vous ramène à mon énoncé de départ: « Le Parlement afghan n’est pas parvenu, samedi 18 mai, à faire adopter une loi visant à interdire les violences à l’encontre des femmes, un nouveau coup porté à la cause des femmes dans ce pays musulman conservateur, depuis le renversement des talibans à la fin de 2001.»

Pourquoi, plusieurs hommes élus affirment qu’une telle loi est inacceptable?

– La loi sur l’élimination des violences faites aux femmes, va à l’encontre de la charia…

– Elle favoriserait les relations sexuelles hors mariage.

– Elle interdirait les mariages d’enfants ainsi que le « baad».

– Cette loi rendrait la violence conjugale comme étant un acte CRIMINEL.

– Les femmes victimes de viols ne serait plus accusées d’adultères.

En écrivant tout ça, j’ai sincèrement de la peine pour ces femmes. Tout ce que cette loi apporterait EST JUSTE NORMAL, tant qu’à moi.

Ce ne sont que des mots j’en suis conscientes mais comprenez que des jeunes filles, des femmes vivent dans ce chaos et ce non-respect. Sur le net, il y a  des vidéos d’exécutions de femmes ayant fugués, ayant été violés ou peu importe, qui sont exécutés parce que leurs gestes sont considérés comme non-corrects, non-conforme à l’islam. Je ne suis pas le genre de personne qui va blâmer l’islam ( le Coran), mais je vais blâmer les hommes, toute leur mauvaise interprétation, tout le pouvoir qu’il s’attribue au nom d’une religion qu’ils ont interpréter à leur bonne guise…

Voici quelques exemples en texte et en image:

« En janvier (2010), la violence domestique a forcé deux jeunes femmes à fuir leurs foyers du village d’Oshaan, dans le district de Dolaina, de la province de Ghor, dans le sud-ouest de l’Afghanistan. Une semaine plus tard, elles ont été arrêtées dans la province voisine d’Herat et renvoyées à Oshaan, d’après Mohammad Iqbal Munib, gouverneur de Ghor.
« Une des deux femmes a été battue en public pour avoir fugué, et la deuxième aurait été enfermée dans un sac avec un chat », a dit M. Munib.» Source: irinnews.org

« J’ai versé de l’essence sur mon corps et j’y ai mis le feu parce que j’étais régulièrement battue et insultée par mon mari et ma belle-famille », a dit Zarmina, 28 ans, à IRIN. Comme une dizaine d’autres femmes souffrant de brûlures auto-infligées, Zarmina est aujourd’hui à l’hôpital des grands brûlés d’Herat. Plus de 90 cas d’auto-immolation ont été enregistrés à l’hôpital au cours des 11 derniers mois ; 55 femmes sont mortes, d’après les médecins.»

Image

Source texte et image: irinnews.org

« Au cours des deux dernières années, dans 26 des 34 provinces afghanes, plus de 1 900 cas de violences envers des femmes – des violences verbales aux violences physiques – ont été enregistrés dans une base de données tenue par le ministère des Affaires féminines et l’UNIFEM. Une des affaires enregistrées concerne une jeune femme, dans la province de Parwan, au nord de Kaboul, assassinée par sa belle-famille car elle avait refusé de vivre avec son mari violent. Un autre cas concerne la torture physique et mentale régulière infligée à une femme par son mari et sa belle-mère à Kaboul.»

Image

Source texte et image: irinnews.org

« Une vidéo montrant l’exécution par balle d’une femme soupçonnée d’adultère dans un village d’Afghanistan relance une nouvelle fois la polémique sur les avancées de la condition féminine après dix années de présence internationale.L’accusée, assise sur ses talons, écoute la sentence sans bouger ni chercher à s’enfuir« Cette femme, fille de Sar Gul, sœur de Mostafa et épouse de Juma Khan, s’est enfuie avec Zemarai. Elle n’a pas été vue dans le village pendant environ un mois, énonce son juge d’un jour, un homme portant une longue barbe noire, après avoir cité quelques versets du Coran condamnant l’adultère. Mais heureusement, les moudjahidines l’ont attrapée. Nous ne pouvons lui pardonner. » Une kalachnikov est alors tendue à un homme vêtu de blanc qui se poste deux mètres derrière l’accusée. Aux cris d’« Allah akbar » (Dieu est grand), celui-ci tire deux premiers coups en direction de la femme, qu’il manque. Une troisième balle la touche à la tête. La victime s’écroule. Ce qui n’empêche pas son bourreau defaire feu à encore dix reprises sur son cadavre. Dans la foule, uniquement composée d’hommes, certains enregistrent la scène sur leurs téléphones portables. D’autres demandent au tueur d’arrêter de s’acharner. D’autres ont lesourire aux lèvres.»

Image

Source texte et photo: Lemonde.fr

Entant que femme vivant dans un pays occidental, j’ai énormément mal en lisant des nouvelles de la sorte. Est-ce normal qu’en 2013, nous acceptions de telles injustices? Est-ce normal que des hommes commettants de tels crimes à l’égards de femmes, s’en sortent sans soucis ?  Est-ce normal que la communauté internationale ne puisse pas réagir plus que ça dans cette situation? Est-ce normal qu’en 2013 la question d’égalité entre hommes-femmes soit ENCORE discutée et que des personnes s’y opposent ? Est-ce normal que les gens soient si peu sensibiliser à de telles situations? Est-ce normal que de telles interprétations machistes du Coran, de l’Islam, de Dieu persistent encore?

Est-ce normal que l’Afghanistan ne soit pas le seul endroit au monde ou de telles inégalités persistent?

Emma

Sources:

– http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/378593/afghanistan-le-parlement-rejette-la-loi-protegeant-les-droits-de-la-femme

– http://www.parl.gc.ca/content/lop/researchpublications/prb0734-f.pdf

– http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/07/08/l-execution-filmee-d-une-femme-triste-rappel-sur-la-condition-feminine-en-afghanistan_1730826_3216.html

http://www.irinnews.org/fr/Report/88356/AFGHANISTAN-Les-droits-des-femmes-m%C3%A9pris%C3%A9s-malgr%C3%A9-une-nouvelle-loi

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s