Halloween (1978)

Ce film, est celui du commencement de mon amour pour les films d’horreur. Ce fut le premier film du genre, marquant ma vie d’adolescente. Je l’ai écouté et ré-écouté, sans jamais m’en lasser.

« L’histoire se déroule dans la ville de Haddonfield, dans l’Illinois. Après avoir tué sa sœur, Michael Myers, âgé de six ans, est interné jusqu’à sa majorité pour ensuite être jugé. Cependant, à l’âge de 21 ans, alors qu’il est transféré pour son procès, il réussit à s’échapper, et prend la route de sa ville natale. Se produisent alors une succession de meurtres.»

Source: wikipedia.com

Image

Halloween de John Carpenter, est tout simplement un pur chef d’oeuvre. Tout est pensé de manière intelligente, pour nous faire frissonner et questionner du début à la fin. L’inquiétude profonde éprouvée lors de l’écoute de ce film n’est pas seulement à cause du visuel, c’est aussi en grande partie grâce à la musique. Qui n’a jamais été un peu traumatisé en entendant cette musique?: http://www.youtube.com/watch?v=iP-jYiuDD9g. Tout est mystère et pesanteur (positive) . Rien n’est axé sur une grosse mise en scène explosive, etc. Tout est axé sur une angoisse douce, toute en lenteur, toute en appréhension , toute en absence de paroles ( Myers).

Image

L’espèce de lenteur irréelle de Micheal Myers nous fait frissonner. Son masque placide, troublant, sa psychologie mystérieuse ne font que rajouter de l’intensité au film. Je crois que ce qu’y me plait beaucoup dans ce film, c’est justement toute la psychologie du tueur, son obsession qu’il tentera d’assouvir dans tous les autres films.  Pour ma part, Micheal Myers m’a toujours été sympathique sans trop savoir pourquoi, je le trouve même attachant.

Halloween est un incontournable, autant par sa simplicité, que la musique, que par l’intelligence de toute l’oeuvre, par tout le mystère psychologique qui tourne autour de Myers, par l’effroi qu’on ressent tout au long du film, etc.

Halloween pour moi, c’est une oeuvre intemporelle: c’est LE slasher par excellence.

Emma

Image

Advertisements

One thought on “Halloween (1978)

  1. C’est pas dans mon top 5 de mes films d’horreurs préféré mais j’aime beaucoup la musique et les cadrages. Le fait qu’on voit à travers les yeux du tueurs. Le fameux effet pov, je crois qu’on appelle ça comme ça. J’aime beaucoup ce réalisateur là, surtout pour The thing et Christine.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s