American Mary

J’ai déjà attendu trop longtemps pour vous parler de cette oeuvre canadienne!

« Désabusée par une profession qu’elle admirait et à court d’argent, Mary Mason, une étudiante en médecine, se retrouve plongée malgré elle dans le monde de la chirurgie clandestine et de la modification corporelle.»

Source: allocine.fr

ImageLe film commence de manière assez relaxe, on voit une jeune étudiante en chirurgie passionnée et naïve. Cette jeune étudiante fauchée, décide de devenir danseuse pour gagner de l’argent. Jusque là, rien de bien spectaculaire…

Nous en arrivons à l’élément déclencheur, qui changera du tout au tout Mary et celui-ci (l’élément) m’a réellement choqué, autant par son caractère «violent», qui abuse de la naïveté, que par son grand réalisme.  Suite à cet événement, Mary est réellement blasée : la chirurgie, elle n’en a plus rien à foutre, du moins, la chirurgie sous sa forme commune. Elle décide de plonger dans un monde obscur, très étrange et surtout de vengeance.

Image

Le film comporte en quelque sorte deux parties distinctes. Je vais vous les expliquer brièvement.

Le coté: torture porn

La belle Mary souhaite se venger de son agresseur ( vous saurez pourquoi précisément, en écoutant le film). Une fois kidnappé, elle lui fait subir toutes les atrocités possibles. Ces atrocités de sont pas sans but : il sert un peu de premier sujet d’expérience pour ces projets avec sa clientèle bien spéciale.

Image

Le coté : critique et analyse sociale 

Il y a le coté qui nous amène dans l’univers du monde de la nuit . On touche à la problématique que plusieurs étudiantes en manque d’argent, se tournent vers des trucs plutôt malsains. On y parle aussi, de ce qui est le truc le plus important dans le film, pour moi : de tout ce qui entoure les modifications corporelles. Quand je parle de modifications corporelles, elles sont désirées par les clients et sont hors normes. Dans ce film, on aborde ce sujet à maintes reprises, autant pour une femme(Ruby) qui souhaite ressembler à une poupée, genre littéralement ( voir la photo suivante) et pour bien d’autres trucs que vous devrez attendre de voir dans le film haha. Les réalisatrices du film, les sœurs Soska, jouent dans le film et subissent une intervention loin d’être conventionnelle. Ce qui est fou avec tout ça, c’est de réaliser que ceux qui subissent les chirurgies se valorisent avec ça, c’est un tout autre monde complètement dingue !

Image

Je me dois de mentionner le jeu d’actrice époustouflant de la belle Katharine Isabelle ( Ginger Snaps). En plus d’être excellente, elle est foutrement sexy et diabolique. Les actrices qui incarnent Ruby et Beatress (voire photo suivante) sont follement bonnes et leurs personnages suivent une évolution toute en beauté et fluidité.

Image

Le film est lugubre, les images sont soignées à souhait et on y traite d’un sujet assez peu exploité dans le monde de l’horreur (du moins, de cette manière), on y retrouve aussi une sorte d’humour sarcastique.

Malgré les quelques longueurs, de légers flous dans le scénario et la fin un peu décevante, American Mary possède assez de qualités pour être écouté et ré-écouté! Pour ma part, j’ai été conquise et cette petite merveille fera  partie de ma collection sous peu.

Emma

Image

Advertisements

One thought on “American Mary

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s