House of 1000 corpses ET the devil’s rejects.

J’aime profondément Rob Zombie, autant pour ce qu’il fait en musique ( un peu moins dernièrement par contre lol), que pour ces talents de réalisateur. Je l’admire pour les nombreux risques qu’il prend, toujours par amour de la musique ou de l’horreur. il fait toujours tout pour ces passions, il va au bout de tout malgré les nombreux risques, les refus et  les critiques. J’ai donc décidée de vous faire  deux petite critiques,  de deux films que j’apprécie énormément. Je voulais parler des remakes qu’il a fait d’Halloween, mais j’ai assez peu de positif à dire sur ces 2 films alors je vais m’abstenir de commenter! Je vais donc me concentrer sur deux chefs d’œuvres( entoucas, qui pour ma part sont des chefs d’œuvres ) de notre cher Rob!

House of 1000 corpses ( la maison des 1000 morts)

« Deux jeunes couples se lancent à la recherche du docteur Satan, une légende locale. Surpris par un terrible orage, ils se réfugient dans une mystérieuse demeure où réside une famille pour le moins étrange. Celle-ci se compose de membres adeptes du cannibalisme et de rites sataniques. Le cauchemar peut commencer…»

Source: allocine.fr

Première réalisation de Rob Zombie, très gore et très humoristique ( d’une grande noirceur haha). Si ce n’était pas de cet humour sanglant, house of 1000 corpses pourrait être un film horrifique pur et dur.  L’ambiance du film baigne dans une folie des plus dingues  et tant qu’à moi, peu de réalisateurs peuvent se venter d’avoir su créer une telle ambiance débilitante.

Le visuel du film est époustouflant et la musique vient compléter le tout de manière brillante. Évidemment, on a affaire à du rock et du metal, ce qui ajoute une sorte de lourdeur et d’intensité au visuel. Rob Zombie s’inspire brillamment des films d’époques( 70-80) et ces talents de réalisateur sont indéniables.  Effets spéciaux réussis, couleurs flashs, du grain, des scènes saccadées : Rob Zombie surprend!

Rob Zombie, je crois, ne souhaite pas nous faire ressentir un réel sentiment de terreur, ou nous faire nous questionner sur le sens de la vie ou encore, nous faire gober une certaine morale . Il souhaite nous divertir avec du gore à la puissance 1000, de l’humour noir des plus tordants et nous impressionner visuellement : ce qu’il réussi d’une manière éclatante!

Je ne pourrais parler de ce film sans parler des acteurs, NON MAIS QUELS ACTEURS! Tous plus talentueux les uns que les autres ! J’aime particulièrement les performances du capitaine Spaulding ( Sid Haig) , de Baby Firefly (Sheri Moon, la charmante femme de Rob Zombie). Je crois qu’un autre net avantage de ce film, c’est qu’on ressent réellement et intensément la passion de tous ceux qui participent au film! Rien n’est « mou», tout est intense et sans lacunes majeures! Seuls défauts que je  pourrais lui trouver : sa trop grande prévisibilité et la faiblesse de l’histoire de fond.

Le film est violent et c’est une violence des plus gratuites, qui peu être dérangeante. Pour apprécier ce film, car beaucoup ne l’apprécie pas du tout, vous devez voire plus loin que le sang, le macabre et l’absurde!  House of 1000 corpses, n’est pas un petit film d’horreur facile, accessible à tous : FUCKING LOIN DE LÀ. Ce film sort de l’ordinaire, il est extravaguant, dégoûtant mais oh combien fabuleux!

Pour l’aimer, je crois qu’il faut déjà connaître l’univers spécial de Rob Zombie, sinon l’approche pourrait être difficile. Bref, je le conseil à tous les VRAIS fans de films d’horreur qui aiment ou souhaitent écouter des trucs différents et en voire de toutes les couleurs! Genre que si t’as jamais vraiment écouter de films d’horreur, je te conseil pas tant de commencer avec lui!

ho

The devil’s rejects

« Après la mort de son frère, le shérif Wydell ne rêve que de vengeance. Il est prêt à tout contre la terrifiante famille Firefly, et il n’hésitera pas à outrepasser la loi. Barricadés dans leur maison, les Firefly, eux, sont décidés à lui échapper par tous les moyens. Rien ne semble pouvoir arrêter leur macabre saga.Entre les deux camps, la guerre est ouverte, et elle va s’étendre…»

Source: allocine.fr

The devil’s rejects est en quelque sorte (mais pas tant)  une suite de la maison des 1000 morts. Comparativement à son prédécesseur, le film bien que toujours teinté d’un humour malsain, est moins axé sur l’absurde mais plus sur une brutalité subtile, avec beaucoup d’action et toutefois, beaucoup de scènes très troublantes. Troublantes oui, mais pas dans le même registre que certaines scènes du premier film.

Par contre, je dois vous expliquer quelque chose. J’ai remarquée que comparativement à la maison des 1000 morts, la violence et les scènes gores sont plus rares ET moins apparentes. On laisse beaucoup plus le spectateur « s’imaginer la scène». Mais ne vous en faites surtout pas, on y retrouve un TRÈS beau lot de scènes violentes, d’humiliation et pas tant le fun à regarder. Ce film touche à un autre genre d’horreur, on sort du gore genre JUSTE gore, pour se tourner vers un film plus mature, avec une histoire plus complète, beaucoup d’action et des personnages mieux développés.

Parlant de personnages,  plusieurs de ceux-ci étaient déjà présents dans le premier film et leurs jeux d’acteurs sont pour ma part, encore PLUS impressionnants. Écoutez, je vous ne vous ment pas là, ils sont DÉBILES. C’est une des rares fois que j’ai autant capoté sur TOUS les acteurs d’un film. Leurs interprétations sont intenses, intelligentes, matures et ont sent leur passion et tout le plaisir qu’ils ont à jouer ces rôles!

Les personnages sont étrangement vraiment attachants, je me surprenais moi-même à autant les apprécier. Tsé on s’entend que c’est une famille de tueurs, cannibales, nécrophiles, avec une morale foutrement douteuse et tout ce que vous voulez. MAIS on les aime pareil et à la fin, quand il y a un revirement de situation, on éprouvent réellement de la sympathie pour eux.

Certaines scènes sont simplement délectables, particulièrement celle de la crème glacé que j’ai trouvé particulièrement drôle et absurde: « TUTTI-FUCKING-FRUTTI!!! » Ou encore, la scènes avec les poulets et c’est sans parler de la fin qui est juste: PARFAITE.

Rob Zombie maîtrise son film et nous y retrouvons une réalisation exemplaire. Tellement exemplaire que pendant une bonne partie du film, il réussi  à nous montrer une famille dégueulasse, crasseuse, abominable, cruelle et perverse mais réussi tout de même à nous la faire aimer. Avec le revirement dont je vous parlais un peu plus haut, on éprouve encore plus de sympathie et on assiste à la naissance d’un autre monstre cruel et sans pitié !

La musique, PARLONS-EN! On s’attendrait encore à du metal ou du rock mais NON, nous avons le droit à des ballades, du western et ainsi de suite! Le pire dans tout ça, c’est que ça marche, ça concorde et on aime ça!

Que vous adoriez ce film ou le détestiez, Rob Zombie dépasse encore une fois de plus les limites, il se fou de la morale, dit un gros FUCK aux normes et va au bout de ces idées! Dans ce film plus assumé, plus mature, d’une plus grande qualité et plus complet; Rob Zombie nous démontre encore une fois qu’il est un artiste accompli, autant au niveau musical que cinématographique.

Devil's Rejects

Emma

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s