The lords of Salem

« Alors qu’elle passe un vinyle à l’antenne de la radio pour laquelle elle travaille, Heidi réveille un groupe de sorcières tuées au XVIIème siècle à Salem et ayant juré de revenir se venger…»

Source: allocine.fr

Alors, alors, alors, par où commencer?

Vous l’avez surement constaté avec mon article sur House of 1000 corpses et The devil’s rejects; j’adore Rob Zombie, c’est genre inconditionnel. Rob Zombie a le mérite de ne jamais céder aux trucs « commerciaux» et d’y aller à fond dans ces projets. Entant que réalisateur, il a connu des succès et des échecs mais sans jamais arrêter ou se décourager. Donc, pour la  fan de Mr.Zombie et de films d’horreur que je suis, The lords of Salem passe t-il le test?

Pour faire changement, je vais commencer par le négatif. L’histoire de fond est assez banale, avouons le.  Rob Zombie se fit un peu trop à notre imagination, notre capacité d’anticipation, notre acceptation de trucs plus ou moins cohérents, pour le déroulement de son film. En gros, il y a un peu trop de trous vides dans le scénario…Plusieurs scènes sont intensément psychédéliques et étranges, assez pour me dire: « okay, là c’est peut-être un peu trop.»

Image

Ce que j’apprécie beaucoup des réalisations de Rob Zombie, c’est souvent tout l’humour noir qui est toujours présente et qui se mélange avec de l’horreur pur. Dans The lords of Salem, on sens vraiment que Rob Zombie a voulu tenter une toute autre chose! Ne pensez pas rire dans ce film, si ce n’est que pour les quelques moments complètements grotesques ou délurés. Le film n’est tout simplement pas drôle, il est stressant et très effrayant mais d’une toute autre manière.

Image

Passons au positif, parce que dieu sait qu’y en a! D’un point de vu esthétique et sonore, on se mentira pas ça frôle réellement la perfection. Plusieurs scènes, bien que totalement abusives et dégueulasses, sont magnifiques à regarder. Je dis magnifique mais c’est tout le contraire, ces scènes sont puissantes, violentes et tellement malsaines, s’en ai parfois déconcertant. La musique et tout le coté sonore est envoûtant et le mot est bien choisi hahah! JAMAIS une musique aussi simple ne m’aura autant dérangée intérieurement. Je vous jure, la musique du vinyle est hypnotisante et m’a restée dans la tête un bon bout après le visionnement…

Image

Plusieurs des acteurs ne nous sont pas inconnus, dont Sheri Moon Zombie. J’adore cette femme et dans ce métrage, elle vole littéralement la vedette. Plusieurs des autres rôles qu’elle a joué aurait pu être joué par d’autres femmes mais CELUI-CI, lui colle à la peau et elle l’interprète dangereusement bien. Les sorcières sont épatantes aussi et assez traumatisantes…

Pour une des rares fois, si ce n’est la première, Rob Zombie inclut des éléments touchants dans son oeuvre. Si un peu plus haut je disais que le coté humoristique n’était décidément pas de la partie, le coté dramatique et émotionnel le comble et ce , de manière efficace. Je me suis même surprise à être émue à certains moments…

Image

Bien qu’il soit dépourvu du coté gore ridicule et  de l’humour cynique, typiques des œuvres de Rob Zombie, certains éléments sataniques du film sont risibles et tellement quétaines, que je vous assure que vous allez rire un peu quand même!

Un autre aspect intéressant, repose sur le fait que notre héroïne est une ancienne droguée. Ce que je veux dire par là, c’est qu’on se demande toujours un peu si ce qui se passe est relié à son sevrage ou si c’est vraiment la réalité, ce sera d’ailleurs à vous d’en juger!

Image

Si avec The devil’s rejects, j’avais mentionné qu’on se trouvait face à une oeuvre plus mature et plus assumée, The lords of Salem est encore plus mature mais dans une autre lignée. Cet homme (Zombie) nous démontre une fois de plus, à quel point il est passionné et je vous jure qu’on le ressent dans ce film ( comme dans tous les autres d’ailleurs). Il nous démontre son coté peut-être plus adulte avec une oeuvre à caractère plus dramatique, pesante, qui touche à des sujets plus sensibles (religion et drogues)… Il nous fait entrer dans un monde cauchemardesque où chacun doit assumer son destin ( son sort comme le disent les sorcières), un film qui n’est pas sans rappeler Suspiria ou Rosemary’s Baby ( en plus extrême) , un film qui vous fera ressentir un espèce de malaise intérieur indescriptible…

Image

Autant par son réalisme ( à certains moments), par son étrangeté que par son coté fortement onirique;  The lords of Salem est un film totalement atypique, assez difficile à critiquer. Même les plus grands fans de Rob Zombie pourraient être déçus et perturbés par ce métrage. Le film ne fait pas l’unanimité de tous et c’est très compréhensible. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai lu très peu de commentaires sur le film; certains criaient au chef-d’oeuvre et d’autres au navet total…

Si vous souhaitez le visionner, dites vous que The Lords of Salem est une oeuvre visuelle et sonore avant tout. Si vous réussissez à faire abstraction des quelques défauts du film, je vous assure que vous allez passer un moment puissant et mémorable.

Emma

Image

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s